Le son de nos actualités

16 DÉCEMBRE 2021 - XMAS

À l’approche des fêtes de fin d’année, la musique est omniprésente. Exit les « Jingle Bells » et autres « All I want for Christmas is you », on a envie de sortir des sentiers battus pour vous souhaiter du tout bon en 2022.

« TREE », Ólafur Arnalds

On commence tout en douceur, comme on glisse en catimini sa main sous le sapin pour attraper le cadeau tant convoité. L’Islandais Ólafur Arnalds n’a cessé de parsemer 2021 de singles bien sentis, dont ce tendre « Tree ».


« Les étoiles », Marc Melià / Flavien Berger / Pi Ja Ma

Elles ornent autant nos sapins qu’elles brillent dans nos yeux, et donnent tout son éclat au dernier album de Marc Melià. De sa Majorque natale à Bruxelles, il en a fait du chemin, et sait s’entourer d’acolytes talentueux.  


« NEW YEAR », Beach House

Les années passent, mais Beach House reste cool. En 2012, le duo mené par Alex Scally et Victoria Legrand cassait tout sur son passage avec le cultissime « Bloom ». Un album augural qui n’a rien perdu de sa puissance.


« LA FAMA », ROSALÍA (feat. The Weeknd)

À l’heure des bilans de fin d’année, Rosalía et The Weeknd emportent la palme haut la paume. Les deux stars s’associent pour nous conter les affres de la célébrité. Et nous donner envie d’une danse de « Saint-Gui » endiablée pour fêter 2022.

cover album Olafur Arnald
cover album Marc Melià / Flavien Berger / Pi Ja Ma
cover album Beach House
cover album Rosalia

30 NOVEMBRE 2021 - GIVING TUESDAY

Quelques jours seulement après la débauche du Black Friday, le Giving Tuesday célèbre la générosité. Alors ce 30 novembre, un seul mot d’ordre : donner. Que ce soit du temps, de l’argent, de l’amour : c’est le geste qui compte.

« Dámelo to’ », Selena Gomez (feat. Myke Towers)

Un petit reggaeton pour réchauffer l’atmosphère qui se rafraîchit méchamment. L’hiver est là, mais la voix chaude de Selena nous emmène loin, du côté de ses origines italiennes et mexicaines. « Dámelo to’ », donne-moi tout en français, figure sur son EP « Revelación » sorti cette année.


« All of me », Sylvie Kreusch

Tout donner, c’est aussi parfois risquer de se retrouver « à pleurer sur ses chaussures ». L’Anversoise Sylvie Kreusch, qu’on a vu briller dans le groupe Warhaus, illumine désormais les scènes de sa seule présence, et décline ses peines de cœur sur tous les tons dans l’album « Montbray ».


« Donne Moi », Kokoko!

Le collectif congolais Kokoko! Prend tout ce qui lui tombe sous la main pour fabriquer son propre style musical, la « tekno kintueni ». Toujours dansants mais jamais lassants, ils ont sorti il y a quelques mois ce bel hymne à la réciprocité. « Donne-moi, je te donne. »


« I’ll Take Care of You », Gil Scott-Heron, Makaya McCraven

En 2020, le pape de la chanson parlée plus que chantée s’associait de manière posthume au batteur Makaya McCraven. Sur « I’ll Take Care of You », Scott-Heron déploie sa voix rauque reconnaissable entre mille le temps d’une déclaration d’amour douce et puissante.

cover Album Giving Tuesday

19 NOVEMBRE 2021 - BRADERIE DE L'ART (Liège)

Organisée à Liège ces 20 et 21 novembre, la Braderie de l’Art a pour thème la récupération et la transformation artistique. Une circularité indissociable des pratiques de la musique pop, et plus que jamais depuis l’essor de la musique assistée par ordinateur. La preuve par quatre.

« Cold Heart », Elton John, Dua Lipa, PNAU

Le principe de la circularité est simple : donner un nouveau souffle à ce qui fonctionne. Et quoi de plus immortel que les hits d’Elton John. Ici, le chanteur britannique revisite en mode mashup plusieurs de ses tubes, secondé par Dua Lipa et remixé par les Australiens de PNAU. Imparable !


« Wherever you go », The Avalanches

Le duo de producteurs australiens The Avalanches s’est fait connaître au début des années 2000 par des compositions exclusivement constituées de samples, d’échantillons prélevés à des morceaux existants. Ils ont fêté leur grand retour en 2020, ici aux côtés de Jamie XX et Neneh Cherry.


« Circling », Four Tet

Autre adepte invétéré du sampling, Four Tet, le pseudo choisi par Kieran Hebden, nous livrait en 2010, sur son album culte « There Is Love in You », un titre programmatique et évanescent, qui tournoie longtemps à la manière d’un mantra sonore.


« Grenaade », Vaague

De samples, le projet du Liégeois Antoine Pierre n’en manque pas non plus. À la tête de Vaague, la batteur virtuose vient de sortir un premier EP qui va faire immanquablement grand bruit, en Cité Ardente et bien au-delà.

cover Album Braderie de L'art

19 OCTOBRE 2021 - NUIT DES MUSÉES

À l’occasion de la Nuit des Musées et en parallèle à l’exposition consacrée au peintre Fernando Botero au BAM à Mons, la Colombie est mise à l’honneur à travers une série d’événements. Charles Liégeois n’est pas en reste, et propose une dégustation de café colombien et la playlist qui l’accompagne. Évidemment.

« Te aviso, Te anuncio », SHAKIRA

En 2002, la Beyoncé colombienne chantait, sur son album bilingue « Laundry Service », les affres de la vie domestique, pas vraiment disposée à s’en laisser compter. L’empowerment avant l’heure ? Sí, señora.


« ¿Dónde Estás María? », Meridian Brothers

La cumbia psychédélique, ça ne vous dit rien ? C’est normal, c’est un genre inventé de toutes pièces par l’homme-orchestre Elbis Álvarez, cerveau surchauffé des Meridian Brothers. « ¿Dónde Estás María? » est aussi le titre de l’album qui a propulsé en 2017 le groupe de Bogotá aux quatre coins du monde.


« Eso No Me Falla », Ghetto Kumbé

La Colombie présente une diversité ethnique hallucinante, qui donne lieu à une variété musicale incomparable. Vallenato, cumbia, chicha, papayera, il suffit de demander. Le son afro-tribal de Ghetto Kumbé nous emmène danser sur les plages de sable fin de la côte caribéenne. Un sacré trip.  


« fue mejor », Kali Uchis (feat. SZA)

Pleins feux sur l’actualité la plus hot, avec « fue mejor », dernier single en date de la colombiano-américaine Kali Uchis. Le titre, en featuring avec la chanteuse SZA, tombe à point nommé pour fêter le Grammy Award qu’elle a décroché il y a quelques mois. Qui dit mejor·mieux ?

cover playlist pour la Nuit des musées à Mons

16 SEPTEMBRE 2021 - HUNGER RACE

« Solar Power », Lorde

On s'échauffe en douceur et en délicatesse avec Lorde, qui fait son come-back en mode hippie. Pieds nus dans le sable et cheveux au vent, la Néo-Zélandaise reste une songwriter redoutable, et son passage à l'énergie solaire est une réussite. 


« Oxytocin », Billie Eilish

Autre retour digne de mention, celui de la prodige californienne de la bedroom pop. Billie nous revient chargée d'ocytocine, l'hormone de l’amour et du bonheur. Le rythme s'accélère, les foulées s'allongent, la respiration se stabilise.


« La Perla », Sofia Kourtesis

Avec « La Perla », la gréco-péruvienne Sofia Kourtesis livre un gimmick ultrapop porté par un beat pied au plancher qui convient aussi bien aux dancefloors berlinois qu’aux séances de running. Une musique hypnotique garantie sans point de côté.  


« Laika », Rari

Rari, quatre lettres à suivre de très près. Basé à Bruxelles, le producteur de musique électro sort cette année deux EP sous le titre « The Arch » (I et II). Sur le premier figure « Laika », une invitation à tout donner dans la dernière ligne droite.

cover albums Henger race

14 AOÛT 2021 - FESTIVAL RONQUIERES

« Divine créature », La Femme

Toujours aussi caféinée, La Femme revient avec un troisième album, le richissime « Paradigmes ». En live, la bande de surfeurs emmenée par Marlon Magnée ne manque jamais de susciter un plaisir fou(traque), freak show et stage diving inclus.


« Far Gone », Charles

Charlotte Foret, alias Charles, jeune chanteuse bruxelloise de 19 ans, soigne sa sortie triomphale de The Voice en distillant EP's et singles. Autant de miroirs tendus à la génération Z, sa vie nocturne retrouvée et ses after parties qui prennent fin à l'heure du premier café.   


« Roi », Videoclub

L'étoile filante Videoclub, survoltée et éphémère comme un amour adolescent, exhume synthés et boîte à rythmes 80s. Pourtant, ils ont à peine 20 ans et leurs paroles imbibées de naïveté nous laissent la juste pointe d'amertume en fin de bouche.


« Beats! », David Numwami

Entre deux tournées « des zéniths » avec Charlotte Gainsbourg ou Sébastien Tellier, David Numwami se pose et laisse percoler son talent sur l'album « Numwami World ». Sept titres tout en mélancolie loufoque, rythmiques feutrées et refrains suaves, dont « Beats! », hit chaloupé qui ne quitte plus notre tête.

cover de la playlist Festival Ronquières

Texte - Playlist : Virginie Dupont & Alexis Alvarez

Partager :